top of page

Trigger Points

Dernière mise à jour : 19 déc. 2023

Qu'est-ce qu'un trigger point?

Pier-Luc Primeau

Collège Massothérapue de la rive-nord


Définition :

Un point hyper irritable dans le muscle qui est associé à un nodule palpable hypersensible dans une bande tendue. Le point est douloureux à la compression et peut donner lieu à une douleur référée caractéristique, à une sensibilité référée, à un dysfonctionnement moteur et à des phénomènes autonomes.

 



Phénomènes autonomes ? (C’est une réaction initiée par le système nerveux central qui crée un effet involontaire sur le corps. Comme une réponse réflexe qui se produit lorsqu'un point gâchette est palpé transversalement).

 

Il existe un ensemble caractéristique de symptômes, communément appelé « point de gâchette ». Il existe une quantité importante de preuves pour démontrer la prévalence de cet ensemble caractéristique de symptômes, et des recherches supplémentaires pour démontrer les changements pathobiologiques associés à l'unité motrice. Une technologie insuffisante a laissé certains aspects des processus pathobiologiques inexpliqués ; cependant, une technologie insuffisante laisse de nombreuses questions sans réponse dans toutes les facettes de la recherche en médecine du sport. Une technologie insuffisante est particulièrement évidente dans les facettes de la recherche en médecine du sport qui impliquent des processus cellulaires ou moléculaires chez des êtres humains vivants.

 

Une série d'études de Vechiet et al. a confirmé que les triggers points entraînaient une diminution du seuil de tolérance à la douleur avec pression exercée (plus de douleur avec moins de forces appliquées) et que la douleur n'était clairement pas cutanée . De plus, les points de gâchettes présentent souvent des douleurs de référence caractéristiques y compris des brûlures et des picotements qui peuvent imiter la "douleur nerveuse", la douleur dans des zones associées à d'autres maladies et peuvent contribuer à des syndromes de douleur non spécifiques, tels que la lombalgie, le syndrome coup de lapin et fibromyalgie ont été localisés qui fournissent des preuves que les points d'acupuncture et les triggers points peuvent être similaires. Enfin, bien que le syndrome de Fibromyalgie puisse être associé à des points de gâchette, les recherches actuelles suggèrent que la sensibilisation centrale est un facteur clé qui distingue les syndromes de fibromyalgie des autres types de myalgie (douleur musculaire). Ces études affinent notre définition des points de déclenchement en ajoutant qu'il s'agit de points aigus de sensibilité accrue, qui ne sont pas cutanés, peuvent entraîner des profils de douleur de référence, peuvent imiter d'autres problèmes, peuvent être similaires aux points d'acupuncture et peuvent contribuer, mais sont distincts des syndromes fibromyalgies.

 

Dysfonctionnement des fibres musculaires" convient pour la description du sujet à un certain niveau, il est entendu qu'il s'agit d'un phénomène neuro-myofascial. Le système de mouvement humain est sans aucun doute un système entier qui travaille ensemble avec d’autre système. Cependant, le fait d'étiqueter ce phénomène comme une "dysfonction des fibres musculaires" sépare le sujet des informations qui peuvent expliquer un dysfonctionnement provenant de dommages à une articulation (p. ex. arthrite), de dommages à un nerf, ou de dommages au fascia (p. ex. fasciite).

 

Plusieurs Descriptions et différences de dysfonctionnement possible qui vous guideront.

 

Dysfonctionnement des fibres musculaires : Terme général utilisé pour englober tous les changements couramment notés résultant d'un stress excessif pour une fibre musculaire, et le phénomène cliniquement observable qui résulte de ces changements.

 

Myalgie : douleur musculaire et/ou sous-catégorie de phénomènes cliniquement observables associés à un dysfonctionnement des fibres musculaires qui incluent la douleur.

 

Point Gâchette: Un point hyperirritable dans le muscle qui est associé à un nodule palpable hypersensible dans une bande tendue. Le point est douloureux à la compression et peut donner lieu à une douleur référée caractéristique, à une sensibilité référée, à un dysfonctionnement moteur et à des phénomènes autonomes.

 

Douleur référée (point de gâchette) : Douleur qui est générée par un point de gâchette, mais qui est ressentie dans un motif qui comprend une zone éloignée par rapport à ce point. Le point peut être reproduit par stimulation du point de gâchette original. Notez que la distribution de la douleur au point de déclenchement référé est rarement complètement conforme à la distribution d'un nerf périphérique ou d'un segment d’un dermatome.

 

Point tendu (point gâchette latent) : Un point gâchette myofascial qui n'est pas douloureux au repos, qui n'est douloureux que lorsqu'il est compressé, et qui peut ou non présenter un motif de douleur de référence caractéristique lorsqu'il est palpé. Les points gâchette latents entraînent un point de sensibilité aigu, dans une bande musculaire tendue, et peuvent restreindre l'amplitude de mouvement.

 

Bande tendue : contraction localisée à l'intérieur du muscle sans activation. La palpation peut être utilisée pour mettre en évidence la différence de tension tissulaire entre une bande tendue et les fibres environnantes, en « glissant et pressant » lentement un muscle perpendiculaire à la direction de la fibre. Les bandes tendues sont souvent décrites comme se sentant comme une "corde de guitare trop serrée".

 

Spasme ou effet réflexe: contraction soudaine des fibres à l'intérieur d'une bande tendue lorsqu'elles sont grattées (manuellement), aiguilletées ou comprimées à l'aide d'un outil de massage vibrant.

 

Les effets des Triggers points

 

1-Tonicité augmentée (suractivité)

2-Augmentation de la densité tissulaire

3- Résistance à l’entraînement

4- Changement de l’activité Électromyographie

5-Réponse spastique \ réflexe

6-Bande tendue

7-Nodule palpable

8-Myalgie

9-Douleur avec palpation

10- Douleur référer

11- Douleur myofascial diffuse ou hypersensibilité

 

Comment faire pour s’en défaire ?

 

La majorité des massothérapeutes ont des techniques durant le massage pour relâcher les points gâchette. Les frictions, l’IASTM, le massage gun et d’autre façon de faire sont dans leur boîte d’outil.

 

Les physiothérapeutes ont leur technique spécifique à leur métier comme le TENS ou les Aiguilles ainsi que des techniques manuelles.

 

D’autres techniques partagés entre différent thérapeute peuvent aider à relâcher les Triggers points.

 

Taping, étirement, chaleur, renforcement (exercices), conseil pour d’habitude de vie.

 

 

Vecchiet, L., & Giamberardino, M. A. (1997). Referred pain: clinical significance, pathophysiology, and treatment. Physical Medicine and Rehabilitation Clinics

Hong, C. Z., Kuan, T. S., Chen, J. T., & Chen, S. M. (1997). Referred pain elicited by palpation and by needling of myofascial trigger points: a comparison. Archives of physical medicine and rehabilitation

Melzack, R., Stillwell, D. M., & Fox, E. J. (1977). Trigger points and acupuncture points for pain: correlations and implications. Pain

30 vues0 commentaire

Comments


bottom of page